Achille Mbembe est dorénavant un grand philosophe nous vous recommandons vivement la lecture de son ouvrage « Sortir de la grande nuit. Essai sur l’Afrique décolonisée » paru aux éditions La découverte en 2010.

 » « La décolonisation africaine n’aura-t-elle été qu’un accident bruyant, un craquement à la surface, le signe d’un futur appelé à se fourvoyer ? Dans cet essai critique, Achille Mbembe montre que, au-delà des crises et de la destruction qui ont souvent frappé le continent depuis les indépendances, de nouvelles sociétés sont en train de naître, réalisant leur synthèse sur le mode du réassemblage, de la redistribution des différences entre soi et les autres et de la circulation des hommes et des cultures. Cet univers créole, dont la trame complexe et mobile glisse sans cesse d’une forme à une autre, constitue le soubassement d’une modernité que l’auteur qualifie d’ « afropolitaine ». Il convient certes de décrypter ces mutations africaines, mais aussi de les confronter aux évolutions des sociétés post-coloniales européennes, en particulier celle de la France, qui décolonisa sans s’auto-décoloniser, pour en finir avec la race, la frontière et la violence continuant d’imprégner les imaginaires de part et d’autre de la Méditerranée. C’est la condition pour que le passé en commun devienne enfin un passé en partage. Écrit dans une langue tantôt sobre, tantôt incandescente et souvent poétique, cet essai constitue un texte essentiel de la pensée post-coloniale en langue française. » Achille Mbembe

Publicités